Indécis-e pour ton avenir? Voici les conseils d’Anaïs!

Un témoignage d’Anaïs, ancienne élève d’Europole, rempli de conseils.

shutterstock_174588797

J’étais à Europole l’année dernière (ES, Spé Maths, section britannique) et je suis maintenant en première année à l’IEP de Grenoble, du coup je vous écris un peu ce que j’ai retenu de cette année :

Si vous savez déjà dans quel établissement vous diriger :

Renseignez-vous quand même sur les autres établissements qui offrent la même formation (parfois un petit détail vous paraîtra plus intéressant). Aussi, on n’est jamais à l’abri d’une erreur ou d’un refus et il vaut mieux avoir plusieurs plans de secours qu’aucun..
Allez aux journées portes ouvertes.
Si la formation qui vous intéresse est sur concours certains AP peuvent aider à la préparation (ex. Sciences Po) et d’autres peuvent demander à être « aménagés » (ex. Soutien de maths qui se transforme en approfondissement en maths), certaines préparations extérieures existent (privées, payantes). Certains concours sont très tôt dans l’année donc la recherche de formations post bac se fait le plus vite possible ! Les dissertations de concours nécessitent une structure impeccable, il est donc indispensable de s’entraîner avec un professeur et de demander/savoir ce qui est nécessaire dans un plan (de plus, c’est un travail qui n’est pas inutile puisqu’il paye pour le bac!).
Si la formation qui vous intéresse est sur dossier il faut bien s’entraîner sur la forme et la structure de la lettre de motivation, et s’y prendre le plus tôt possible pour la faire lire au plus de personnes possible. Les formations demandent les notes parfois de la seconde, du coup il faut essayer dès le début du lycée d’obtenir de bons résultats et de bonnes appréciations. Les engagements sont très appréciés (délégués, CVL, associations, musique, sport..) mais il faut bien développer ce qu’ils apportent et de quelle manière on s’engage. Ceux qui lisent les lettre de motivation aiment l’originalité de l’élève, sa spécificité, ce qu’il va apporter.

Si vous ne savez pas où vous diriger :

Demandez à vos amis/professeurs/conseiller pédagogique présent au CDI/parents/certains AP de vous éclairer sur toutes les formations qu’ils connaissent afin que vous voyiez tous les horizons post bac possibles.
Dirigez-vous vers quelque chose que vous aimez, quoi que ce soit. (Au pire vous ferez des études complémentaires plus tard).
Vous pouvez toujours faire une année de césure (bien qu’elle soit déconseillée en France dû à une difficile reprise des études après*), et ce pour développer certaines de vos compétences (musique, cuisine, engagement humanitaire..) ou découvrir le monde du travail (service civique ou autre).

*mais dans les pays étrangers la reprise est plus simple car, par exemple en Allemagne, l’année de césure est quasi-obligatoire.

Si vous savez vers où vous diriger mais que vous ne savez pas encore quel établissement :

Il faut se renseigner précisément sur chaque formation pour pouvoir comparer leurs enseignements/contenus/apports/débouchés/avis des anciens élèves/lieu/prix/certification par l’Etat/loisirs/engagements étudiants, etc. en faisant un fichier word par exemple (qui pourrait être partagé plus tard à ceux qui en ont besoin). C’est ce qui prend le plus de temps mais qui est le plus utile quand on hésite.

-Personnellement, j’ai été reçue au concours de sciences po Grenoble mais j’avais quand même mis quelques vœux sur APB, et j’avais obtenu mon premier vœu : double licence LEA-DAPI (sur dossier). Cette année la plupart des terminales d’Europole ont pu échapper au « malheur d’APB » car ils avaient choisi des formations hors APB (type écoles à l’étranger, Sciences Po..) ou des formations sur APB mais sélectives sur dossier (écoles d’ingénieur, double-licence..). Il faut savoir aussi que ce problème d’APB (tirer au sort les « reçus » en licence) ne concernait que les formations les plus demandées : licences de droit, de philo, PACES.. mais cette année on espère que ça sera mieux !

Quelques conseils en plus :

-Renseignez-vous pour les logements le plus tôt possible et sur les bourses/APL/ALS pour les payer.
-Pensez au CROUS qui donne une bourse d’études (plus accessible qu’au lycée), et attribut des places dans les résidences.
-Certaines inscriptions dans le post bac se font avant décembre donc il faut se renseigner rapidement.
-Il ne faut pas stresser de se tromper : des passerelles sont possibles entre toutes les formations.
-Il ne faut pas hésiter à contacter des gens pour des renseignements que ce soit l’accueil des établissements post bac, des profs, et surtout des anciens élèves qui sont peut-être plus aptes à vous renseigner (ils ont été dans le même situation et s’en sont sorti, ont un réseau large de connaissances dans chaque branche, font actuellement les formations post bac..).

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s